Les Sentinelles de la Nuit sont toujours là…

Chers lecteurs et lectrices

Après un temps d’accalmie, nous revenons vers vous.
Accalmie ?… J’ai osé dire accalmie ?

Ce n’est pas parce que nous sommes restés silencieux plusieurs mois, – déjà je m’en excuse -, que la situation s’est améliorée… Que du contraire !

Thermos  a fermé ses portes début mai. Logique, pensent certains, au vu de la clémence du climat… Détrompons-nous ! Les revoilà ceux qui, abrités l’hiver dernier (pour les plus chanceux…) se retrouvent à nouveau à la rue ! Ce n’est pas parce qu’il fait chaud et sec dehors, que la situation des sans-abri est plus enviable ; que du contraire !

Qui ne prend pas des vacances méritées lorsque le temps, et le temps, et les moyens le permettent.
Ainsi, plusieurs associations, à vocation sociale et humanitaire, ferment une ou deux semaines au cours de l’été. C’est sans reproche, bien sûr ! Si le personnel, professionnel comme bénévole, n’avait pas la possibilité de souffler et de recharger ses batteries, il serait sur les genoux, ou aurait abandonné ce travail, rarement valorisant. Pendant ce temps, les sans-abri sont toujours là, de plus en plus nombreux, sous la pluie ou par temps sec, ou sous un soleil torride…

Fin mai, début juin, il ne fut pas rare que nous rencontrions près de 60 d’entre eux, sur quelques heures, le soir dans la rue. Ainsi notre association, qui tourne toute l’année, est de plus en plus souvent mise à mal.

Notre but premier est en effet l’écoute et le réconfort moral,  de ces écorchés de la vie, tombés si bas, qu’ils ne savent plus se relever seuls ; et cela, le temps d’une rencontre. La situation de précarité extrême de la plupart d’entre eux, nous a incité, dès la création de l’ASBL,  à aller à leur rencontre, non pas les mains vides, mais avec café, collation, chaussettes, etc… Cela nous paraissait tout-à-fait logique et respectable.

Aujourd’hui, confrontés à une population marginalisée, de plus en plus importante, la situation est en train de s’inverser. L’écoute s’amenuise au bénéfice du ravitaillement de ces malheureux qui, pour la plupart, sont en situation de grande détresse.

Accompagnez-nous, via ce blog.
Restez à l’écoute de nos besoins ; de leurs besoins.
N’hésitez pas à laisser un commentaire.

Merci de votre soutien
André,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

4 responses to this post.

  1. Posted by lili2971 on 5 août 2014 at 11 h 27 min

    bonjour,a vous tous je vous di un peti mon da mitée, 🙂 a vous tous ,mé mére sentielle de la nuit a re vai tou les les kipe de roupe,set pa maichen que je di la set mu de faire dé ropée ave les uzagert 🙂 notre blog et util populaire pour tous bénévoles 🙂 merci,bin =vous a tanson maiure théme 🙂 fin:)

    Réponse

  2. Il y a 25 ans, nous avions commencé comme vous à Bxl : rencontrer, tasse de café et biscuits, écouter, bavarder… Mais rapidement, nous nous sommes rendus compte que bien des sdf, belges ou au moins en séjour légal n’avaient même plus d’identité, donc, plus droit au chômage, Vierge Noire ou minimex.

    C’est là que le combat s’est orienté vers leurs droits, et continué par l’adresse de référence. C’est actuellement notre combat.

    Si vous rencontrez des personnes qui n’arrivent pas à obtenir leur adresse de référence, on peut leur donner un coup de main : http://www.frontsdf.be.(on peut nous contacter à travers le site) C’est un outil super important pour essayer de sortir de ce cercle infernal de la rue.

    Jean Peeters

    Réponse

  3. Posted by André on 31 août 2014 at 20 h 02 min

    Très bien. J’en prends bonne note + facebook + prochaine réunion CA
    André

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :