SDF, facteur d’intégration

Escalier vers Squat

Accès au Squat du Val-Benoît

Les services sociaux sont animés d’un objectif ambitieux : ré-accrocher les exclus à notre société.

Cet objectif est souhaitable et nous ne cessons en tant que sentinelles de conseiller à tous ceux que nous croisons d’aller voir les services sociaux ou médicaux, nous essayons aussi à notre niveau de faire œuvre utile dans ce cœur intégrationniste.

L’ambition d’insérer tout le monde est une course à obstacle et à handicap.  Tout d’abord, s’insérer dans quelle société ? Est-ce que notre mode de vie respire le bonheur partagé ? Avons-nous une société suffisamment sexy pour tous les attirer ?

Le SDF, s’il a quitté son  confort bourgeois, a de toute évidence ses raisons, ne pas les comprendre ou même ne pas essayer d’approcher cette souffrance ne résout rien et l’intégrer de force est sans espoir.

Notre société n’est pas à un paradoxe près, en réalité, le SDF qui fait la manche est un outil d’intégration dans la société : une mère pourra dire à son fils : « Travaille bien à l’école, sinon tu finiras comme lui ». Repoussoir utile, ange déchu ou démon.

La cohésion de la société est à ce prix : quelques malheureux pour assurer la cohésion de l’ensemble, hypocrisie de notre modernité.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :