La nuit du 24 juillet au parc d’Avroy…

On évoque un crime homophobe, peut-être…, Jacques Kotnik nous a quitté, la vie de SDF n’a jamais été un long fleuve tranquile, entre sordide, trafic, isolement, pauvreté mais parfois dignité, rire, poésie ou entraide.  Jacques tu étais discret mais tu nous manqueras.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :