Ce n’était pas leur rêve d’enfant…

Eric, aujourd’hui en prison, témoigne:

Je veux d’abord vous dire que tous ces gens que vous croisez par tous les temps, peut-être la main tendue, les yeux baissés, à l’allure dégainée, parfois sales et mal rasés, ce n’était pas leur rêve d’enfant, pas leur destinée, ce n’est pas un choix !

Quelque part dans leur vie, un accident de parcours est survenu et les a brisés!

Ils n’ont pas su, ou pas pu y faire face, et dans l’indifférence des autres plus chanceux, ils se sont retrouvés à la rue.

La suite…

 

Publicités

7 responses to this post.

  1. magnifique Eric, j’ai partagé ta lettre sur mes comptes Facebook.
    Courage 😉

    Réponse

  2. Posted by bernard gabriel on 14 novembre 2011 at 11 h 02 min

    Merci à Eric pour son témoignage…

    Réponse

  3. Posted by Cindy on 14 novembre 2011 at 11 h 43 min

    Vraiment un témoignage touchant…Merci Eric !
    Cela nous encourage vraiment à poursuivre nos tournées et nous donne envie de donner encore plus aux personnes que nous rencontrons… Donner de l’attention, de l’écoute, de la bonne humeur. Je suis heureuse de voir que tu as bien saisi l’objectif de notre action !
    En vous souhaitant à tous beaucoup de bonheur et une belle journée!
    A bientôt
    Cindy

    Réponse

  4. Posted by larsimont Paul on 14 novembre 2011 at 21 h 47 min

    Merci Eric pour ton témoignage sincère et touchant. Je te souhaîte qu’au sortir de prison, tu puisse rencontrer quelqu’un qui te donne un petit coup de pouce pour te permettre de redémarer dans la bonne direction.
    Bien à toi .Paul

    Réponse

  5. Merci pour ce témoignage touchant et triste a la fois …
    Malheureusement certaines personnes ne vois que leur petit confort …oui malheureusement ;o) bibi

    Réponse

  6. franchement le témoignage d’Eric m’a très touché.
    S’il pouvait toucher d’autres personnes et faire réfléchir notre société nous aurions gagné une bataille.
    Je trouve que notre société ne met plus l’humain à la première place, non aujourd’hui, c’est le pognon et si on peut écraser son voisin et bien on le fait.
    Je peux comprendre qu’il n’est pas facile d’aller vers nos frères de la route, il y a des peurs, le regard des autres, etc….Mais quand on a fait le premier pas alors on a vaincu la peur, l’indifférence, etc….
    J’ai contacté André car j’ai souhaité devenir sentinelles car je trouve cela important.

    Réponse

  7. […] Article précédent :  Ce n’était pas leur rêve d’enfant… […]

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :