Indignés, sans-abri, sortants de prison et autres exclus : un même combat ?

Et nous, dans cette mouvance à perdre la raison; où nous situons-nous ?

Comment différencier l’info de l’intox ? Ce dernier détient probablement la palme : puisque cela nourrit mieux l’opinion publique. 

Voici une réponse : 

La misère est partout et nous sommes si petits devant elle. Nous sommes des nantis et ne le savons même pas. Chacun se dit:  » Que puis-je faire? »
Je me demande, si là aussi nous ne sommes pas tous dans le même bateau. Un bateau qui va à la dérive, emporté par nos égoïsmes.
Mon mari et moi, avons beaucoup donné (en dehors de nos drames familiaux) en tant que parents catéchistes, responsables  » foi et lumière « , chefs d’unité et bien d’autres activités paroissiales.
Cela nous a amenés à accueillir tant de jeunes en difficulté. Que leur avons-nous donné?  Rien! 
Nous avons beaucoup reçus, c’est tout.

En chacun d’eux, nous avons tenté de reconnaitre le visage douloureux de Jésus sur la Croix. Tout un programme! Certains, très rares, s’en sont sortis, d’autres ont choisis de quitter ce monde égoiste.
Et nous dis-tu ?  Et MOI ???
Je suis une indignée bien au chaud dans son fauteuil…! Je n’ai pas le choix.
Je suis une indignée en conscience. Une indignée par le cœur. Une indignée par l’écoute attentive à tout ce qui se dit conçernant ce mouvement « citoyen » qui, je l’espère, portera ses fruits.
 
Si je t’adresse ces quelques mots André, c’est afin que tu saches que, même si je reste silencieuse lorque tu transmets tes messages, je ne suis pas indifférente à tes combats. Bon courage.
 
Bien amicalement.
 
Janine.
Publicités

6 responses to this post.

  1. Posted by Frere.Michel on 2 novembre 2011 at 14 h 13 min

    Moi j’espère rejoindre les veilleurs bientôt

    Réponse

  2. Posted by manuchoukri on 10 novembre 2011 at 7 h 41 min

    Et moi je suis illégale parce que je m’occupe de deux illégaux…j’attends ma condamnation lol …
    J’ai été témoigner pour une journée diocésaine en octobre. Nous avons touchés en plein coeur ceux qui sont venus sous notre modeste tente Thermosienne. Nous avons, mes deux « illégaux » , sans abris et moi fais couler beaucoup d’eau…mais Noé était au centre de se rassemblement 😉

    Pour faire comprendre la situation, j’ai choisi un exemple en posant cette question:
    Si tu trouves un chien errant, perdu, affamé et sale dans la rue que fais-tu?
    Voici quelques réponses bien évidentes surtout pour des enfants:
    Je regarde si il a un nom, une puce.
    Je lui donne à mangé.
    Je demande à mes parents pour le prendre.
    Je le mets dans mon garage, mon abri de jardin.
    Je mets des affiches.
    Je lui donne à manger, à boire.
    Je le caresse. Je le réchauffe.
    Je le soigne, je vais au vétérinaire.
    Je le lave.
    Je le cache pour ne pas que mes parents le rejette car ils n’aiment pas les animaux.
    Je me renseigne pour voir si il est à quelqu’un.
    Je l’adopte car j’en veux justement un 😉 ……..

    Même si deux ou trois n’aiment pas les animaux tout le monde, y compris les adultes, font quelque chose. Pour un chien, un animal, ils bougent.

    Après, je repose la même question:
    Et pour un homme sans abri, affamé, tu ferai quoi?……………….
    …………………………………………………………..
    Et c’est là que certains petits visages ont été transformés. Même à 10-12 ans certains ont compris. La plus belle réponse à été: ça, c’est compliqué. Car dans la tête, dans les yeux de ce gamin, j’ai vu un coup de foudre terrible. LUI il a compris que l’Humain délaissé a moins d’impact qu’un chien.

    Et puis la discutions, l’échange a eu lieu. Avec Choukri et Lassad qui ont témoigné de leur chance d’avoir pu passer par l’abri de chez Thermos quand ils étaient dehors. De leur rencontre avec des gens qui se souciaient d’eux. Et de notre amitié venue ensuite.

    Certains enfants, même des adultes, avaient une image précise d’un SDF. ce sont des gens qui font peur, qui volent, qui se drogue, qui sont sale….Comme je ne disait pas au départ que mes deux amis étaient das SDF, sans papiers ET musulmans, je les laissaient dire. Quand ils eurent fini, je leur présentais mes deux compagnons…je vous laisse imaginer le sentiment de honte qu’ils ont ressenti. Là aussi beaucoup d’enfants ont été émus.
    Pour terminer, nous n’avions rien à leur offrir en souvenir qu’un bout de papier avec leur prénom écrit en arabe. Ce fut un énorme succès. Le cadeau a touché les coeurs.

    Voilà André, mon témoignage.
    Je te soutiens à fond avec les sentinelles. Votre don de vous même est encore plus dur que nous, petits Thermosiens bien au chaud dans l’abri de nuit.
    J’admire tous mes compagnons de route. Et j’admire tout autant ceux qui réfléchissent, comme Jeanine à la grande misère qu’elle ne peut combler.
    Il est dit que nous faisons ce que nous devons faire…si nous devions faire plus nous le ferions. Il y a un temps pour tout. Et donner déjà un sourire à son voisin change la face du monde 🙂
    YALLAH !!!!

    Réponse

  3. Bien dit Yallah !
    Je vais mettre ton commentaire sur ma page FB dans l’espoir qu’il soit lu aussi par mes amis…
    Bonne continuation !
    Phil

    Réponse

    • merci et bien si tu as de bons commentaires relatifs à mon témoignage fais moi en part que je puisse comprendre que mon « combat » n’est pas vain 🙂 Je suis également sur facebook ma page « combat témoignage » est sur le nom de « Gilberte Guylloute  » c’est un hommage à un homme de terrain chez les loubarts 🙂
      Merci!!
      Manu

      Réponse

  4. Posted by martial5666 on 12 novembre 2011 at 19 h 24 min

    BONSOIR
    Je viens de lire vos messages,beaucoup d’anecdotes peuvent etres racontees.L ‘image des SDF les precedent.Pourquoi leur demander plus qu’aux personnes soient disant NORMALES.
    Le samedi,ils nous arrivent de vivre des moments intenses avec les SDF.Lorsque nous commencons a les connaitre,il est plus facile de les comprendre.Comment reagirions nous si nous etions a leur place?
    VOIÇI UNE REPONSE
    Enlevez à quiconque les avantages, le bien etre,ce qu’il aime et vous verrez son veritable caractere,sa veritable personnalité.
    Bien souvent je leur tire ma rérévence,la pluspart ont plus de mérite que nous.Il est toujours possible a chacun de leur venir en aide,quelque soit notre situation financière,sociale…mais il est plus facile de ne rien faire.
    Bonne continuation a toutes et tous pour essayer de donner un peu de chaleur humaine aux personnes qui pour la pluspart sont seules,respectons les comme des etres humains,
    martial

    Réponse

  5.  » Un sourire ne coûte rien à celui qui le donne mais enrichi celui qui le reçoit »

    Bonne journée lumineuse… la misère est moins pénible au soleil dit la chanson…Novembre me rends moins scrupuleuse peut-être cette année :-).

    Encourageons nous les uns les autres, partageons le beau sortant du pénible, c’est cette force qui nous permettra d’avancer.
    Yallah
    Manu

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :