Hier… Aujourd’hui… Et demain ?

Hier vers 10 h30 🙂

Esplanade Saint-Léonard, à Liège : le temps semble s’être arrêté sur le camp des Indignés.
Il y règne un calme paisible sous une chaleur invitant à la farniente… Est-ce le calme avant la tempête?
Les seules âmes que j’aperçois, assises sur un banc, en plein soleil, au milieu du campement, sont Viviane, la chef cock, un enfant et Yassine, un des animateurs-gestionnaire du camp.
J’allais m’asseoir à côté d’eux, quand soudain, on entend des cris au loin! Au fond du camp, au milieu de quelques tentes individuelles, je vois deux personnes en train de s’empoigner …

« C’est quoi ça ? « , vocifèra l’un d’eux :    » T’as volé mon paquet de feuilles à cigarettes ! ? »  Pour toute réponse, l’autre lui décocha un bon coup de poing dans la figure. Sans hésiter, en bon père de famille qui a l’habitude de ce genre de rixe, Yassine s’approche et va calmer les protagonistes.
(Il ne manquait, pour faire illusion sur ce tableau pittoresque, que le son lancinant de l’harmonica, à la sauce d’ Ennio Morricone  !)

Plus sérieusement parlé…
 
Il faut être conscient de ce qu’est la précarité de la rue, pour savoir que ce genre de comportement est coutumier, pour ne pas dire naturel !

Vivre l’insécurité en permanence, génère une tension tout aussi permanente. Tel, les besoins du marginalisé : s’il n’arrive pas à se procurer ce dont il a besoin, au moment qu’il en a besoin, – c’est-à-dire tout de suite -, le voilà frustré, et cette frustration, bien souvent, s’exprime par de la violence !
Aussi, je ne fus pas étonné de reconnaître dans cette altercation, deux personnes sans-abri, bien connue des Sentinelles de la Nuit.
Le constat suivant :  « Je ne trouve plus telle chose… » se traduit en général de cette manière : « On me l’a volé… »
Pour revenir à cette scène, ce cri dans le matin bien avancé, n’eut cependant pas l’effet de réveiller les autres campeurs ! 😉

Je raconte ce fait divers pour bien faire ressortir le fait qu’il n’y a pas plus de violences dans le camp, qu’ailleurs ! Au contraire toute violence qui s’amorce dans le camp, est tempérée, calmée sur place.  (contrairement à ce que le Bourgmestre a pu laisser entendre), parce que cette communauté, dans son esprit de fraternité et avec le souci d’une saine auto-gestion, veille au grain. 

Cependant, le Bourgmestre lui, pour mieux inciter les indignés à partir, a fait couper l’eau sur l’esplanade et a donné l’ordre à la Police de faire évacuer les lieux.

Je trouve les réactions de notre Bourgmestre, tristes, mesquines et déplacées !

Aujourd’hui, même heure  😦

La Police, à distance raisonnable, surveille le déménagement. Le journal La Meuse est sur place. RTC également.
Certaines tentes ont déjà été repliées. Ci et là, une personne est occupée à démonter… Les autres ne savent trop que faire. Un petit groupe discute ferme entre eux : l’un s’énerve, l’autre temporise…
Qu’allons-nous faire ? … Qui va décider ?… Qu’allons-nous devenir ?… Où allons-nous aller ?…
Où se tiendra la prochaine assemblée populaire ?
  

Je crois que ce qui énerve le plus le Bourgmestre, ce sont les sans-abri et les sans-papiers, présents sur le camp !

En effet
, parmi les campeurs, il y avait cinq tentes de sans-abri et à peu près autant de sans-papiers. Si le camp se réinstalle dans un autre endroit, voilà une dizaine de personnes qui pourront continuer à camper à l’abri, dans des conditions acceptables. Mais dans le cas contraire,  – le bourgmestre pourra encore s’énerver un peu plus -,
ces mêmes sans-abri squatteront d’autres endroits( publics ou privés):  beaucoup plus gênant pour le voisinage et l’environnement,  générant de ce fait, un climat d’insécurité et de malaise, avec d’inévitables nuisances… Ce qui est bien pire !

( Il est bon de signaler que sur le camp, Il y avait deux toilettes sèches… Très écolo ! ) 😉

Mais je suis convaincu que le mouvement des Indignés en sortira grandi et renforcé.  C’est tout le mal que je leur souhaite !

Voici le reportage de RTC sur le départ de la Place Saint Leonard 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :