Les Indignés, qu’en pensez-vous ?

Les Indignés, qui occupent toujours la place Saint Léonard à Liège, qu’en pensez-vous ? Pour ma part, ayant assisté à l’une et l’autre Assemblée Populaire, j’ai pu me rendre compte de la motivation de ces gens à vouloir changer la société dans laquelle nous vivons. Ce mouvement a déjà le mérite d’exister et de tendre vers un futur plus humain. Moi j’admire tous ces gens qui osent un retour aux sources; qui osent revenir à des valeurs tournées vers l’homme.

http://prendslaplace.agora.eu.org/

Je constate que, comme nous ils cherchent des partenaires, pour les soutenir et les aider. Comme nous, ils aident les sans-abri, les sans-papiers : En effet, chaque jour, il y a entre 50 et 70 personnes qui viennent manger. Il y a  dans ce campement, un certain nombre de tentes appartenant aux sans-abri. N’importe qui peut adhérer et participer à ce mouvement : qu’il soit pauvre ou riche, travailleur ou chômeur, blanc ou noir… Ce mouvement accueille et représente tous les hommes ! Chacun est invité à s’exprimer lors des Assemblées populaires et les décisions sont toujours prises en assemblée.
Si Monsieur Demeyer vient en tant qu’homme, c-à-d en laissant derrière lui le personnage fabriqué par la société capitaliste, il sera le bienvenu.
En attendant, ce même Monsieur Demeyer, Bourgmestre en titre, est venu « gentillement » les prévenir d’une expulsion imminente. Il attendait (avant-hier) que « Les Indignés » lui communique les conditions d’acceptation de quitter les lieux… (L’approche est sympathique, mais peut être trompeur… c’est comme un renard dans un poulailler, disait l’un). Bref, une brique de 15 pages (un superbe document entre le plaidoyer et le réquisitoire) lui a été remise. Nous attendons sa réponse. Parallèlement un communiqué de presse a été rédigé.
S’ils ont le courage de leurs opinions et de leurs actes (non violents), il me semble dommage que les indignées ne soient pas plus soutenus par la masse populaire. Probablement ne sont-ils pas suffisamment informés ?  ou mal informés ?
En tous cas, la grosse difficulté pour sortir les peuples de l’étouffement, par le système économique en place, c’est la peur ! Les gens ont peur du changement et de l’inconnu. Comme disait quelqu’un, la Belgique ne va pas encore suffisamment mal, pour que le belge accepte de changer son mode de vie.
Si les revendications des indignés relèvent de l’utopie, c’est pourtant à mon avis, le seul, voire le meilleur moyen pour inverser le système politique en place.
Sortir d’une politique de l’Economie pour s’engager dans une politique du Social,  dans laquelle chaque personne pourrait s’épanouir sans pour autant écraser l’autre… Est-ce vraiment une utopie ?

Publicités

3 responses to this post.

  1. Posted by fgah on 26 juin 2011 at 10 h 14 min

    Le mouvement d’indignation est très certainement fort sympathique. Pour m’en rendre compte, j’ai observé une soirée et lu leur blog. Le constat est affligeant. La plupart des sujets tournent autour de leur propre organisation, nombrilisme et amateurisme se disputent au coeur d’un vide de sens et de direction. Ce mouvement n’est pas populaire, et essaie de suivre l’air du temps : un peu d’écologie, un peu de remise en question et un petit peu d’activisme politique en enfonçant des portes ouvertes par d’autres : centres fermés, SDF et autres.

    Ce mouvement ne représente que lui-même, ne propose rien de concret parce qu’englué dans des questions secondaires de logistique, L’indignation ne peut se suffire à elle-même, on ne peut déduire un mode d’action de l’indignation. Remettre en cause le système part d’un très bon sentiment, le concrétiser par une démarche volontariste et éclairée serait un autre défi.

    Ce mouvement a une vertu, c’est d’aider les sans abri au quotidien. Pour cela, il doit être remercié.

    Réponse

  2. Posted by André on 2 juillet 2011 at 11 h 50 min

    Le mouvement des Indignés ne propose rien de concret ?
    Il tourne autour de sa propre organisation ? Il n’est pas populaire, ni crédible ?
    En somme, ce ne sont donc que de doux rêveurs, qui dérangeraient tout de même un peu par leur présence saugrenue et leur jusqu’auboutisme lassant et inquiétant ?

    Mais comment pourrait-il en être autrement ?
    >>> Ils sont partis de presque rien (à l’image d’autres mouvements spontanés, qui se sont développés un peu partout en Europe et en Belgique, suite à celui initié en Espagne).
    >>> ils manifestent leur indignement à leur manière en prenant toutes leurs décisions d’une manière – on ne peu plus – démocratique (par la voix de l’Assemblée Populaire). >>> Ils ont le mérite d’exister, mais n’ont certainement pas les moyens de refaire le monde.
    >>> Ills sont là pour mettre le doigt sur tout ce qui ne va pas dans notre société où l’économie passe avant le social.
    >>> Ils sont une fenêtre, un écran géant sur la place publique pour interpeller l’opinion publique qui peine à ouvrir ses propres yeux.
    >>> Ils affichent non seulement leur tolérance aux sans-abri et sans-papiers, mais les acceptent dans leur totalité en partageant tout avec eux.

    Aussi, quand les yeux s’ouvriront, peut-être y aura-t-il d’autres indignés, – des bâtisseurs d’avenir, cette fois -, qui apporteront leur soutien, afin que ce camp des Indignés ne s’épuise par manque d’énergie et de synergies. Dès lors, les pourparlers seront plus équilibrés pour évoquer l’avenir, avec de meilleurs outils, sous de meilleurs auspices.

    Réponse

  3. sa lu a vous tous le poujert anvance pae set domaje tan pie on fai com da bitute vala asuive amiert a vous tous maiure a mie et amis

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :