DU JOUR AU LENDEMAIN ON ATTERRI DANS LA RUE

Voici l’histoire d’un  jeune homme qui a » atterri » dans la rue du jour au lendemain.

Cet homme de 22 ans a perdu sa maman au mois décembre 2010. Son frère l’a récupéré chez lui. Une soirée toute ordinaire commence pour eux dans le carré. Durant la soirée entre frères, l’un sort en dehors de cette boite a musique, l’autre reste a l’intérieur. Après un certains laps de temps, celui qui était sorti réapparaît à son frère avec un tee shirt en lambeau et sans veste. Il s’est « seulement » fait agressé par quatre personnes pour sa veste.

Les deux frères rentrent chez eux. Celui qui a été agressé ne se  sent pas bien, et l’autre téléphone à l’ambulance. Celle-ci arrive et tous deux sont  emmenés à l’hôpital. Pour le service d’urgence, rien de grave. Mais son état s’aggrave : trop tard, le coup porté qui n’a pas été détecté a fait des ravages. Il est maintenu en vie par appareils interposés. Un choix doit être fait pour des bénéficiaires attendant des dons d’organes. Des organes seront prélevés avec l’accord du frère. Une « sentinelle de la nuit » était présente.

Maintenant les problèmes surviennent :  celui qui est décédée était locataire, donc le frère n’a pas le droit de rester. Il est expulsé du logement. N ‘ayant que le CPAS pour survivre, il déambule dans la rue depuis ce tragique accident.

Son papa ne veut pas l’accepter car il consomme de la drogue.

Voilà une histoire parmi tant d’autres qui nous montre que l’on peut « arriver » dans la rue en peu de temps et sans s’en rendre compte .

Publicités

5 responses to this post.

  1. Posted by stéphane on 16 mai 2011 at 12 h 13 min

    Bonjour

    oui ses bien triste cette histoire des deux frères

    mais je pense que notre asbl sert de restaurant mobiles a certaine personnes, qui ne sont pas sdf mais qui le font croire

    cela fait pratiquement deux ans que je suis dans les sentinelles, qu’est ce qui change?

    ses toujours les mêmes qu’on vois le soir lors des tournées

    que font il pour changer leurs situation qui est vrai est difficile?

    quand je vois qu’il y en a qui nous attendent et que je sais qu’il y a la plupart on un appartement sa me plais pas de les servir

    André je sais que tu vas me dire que même quand on a un appartement on a des difficulter.

    moi je pense que ceux qui on un appartement on devrais les diriger vers les colis genre la croix rouge, la main tendue, les protestant et encore bien d’autres

    les sentinelles de la nuits sont fait pour les vrais sdf

    enfin voilà mon coup de gueule

    j’espere de tout coeur André que tu feras bouger les choses car la sa crains

    les projets on ne les vois pas avancer

    ou va t’on?

    Réponse

    • Posted by martial5666 on 17 mai 2011 at 20 h 31 min

      Bonjour STEPHAN
      Comme tu peux le constater,nous sommes dans un pays démocratique,chacun a le droit à la parole,aucune censure n’a été faite dans ton message.
      Par contre,je peux y répondre.
      « qui ne sont pas sdf mais qui le font croire »Quelques soient les personnes que nous rencontrons lors de nos tournées,nous ne connaissons pas leur passé,si elles le font il y a surement une raison que nous ne connaissons pas,respectons leur choix.Voilà dejà deux ans que tu tournes et tu n’as rien constaté?J’ai pu constaté que vous récoltez maintenant les fruits de votre travail laborieux…
      Que ferions nous a leur place?Agirions nous de la meme façon?Tu es bien placé pour savoir qu’il y a une énorme carence dans notre société pour les personnes qui sont dans la rue.
      Meme si certaines personnes ont un appartement,elles sont peut etre seules?Elles viennent peut etre chercher un moment qui brise leur solitude.
      Les Sentinnelles de la Nuit ne sont elles pas là aussi pour etre à l’écoute?Avec ou sans domicile?
      C’est décevant de voir que l’on puisse faire une descrimination envers des personnes à cause d’un logement.
      Pour les projets,ils sont en cours,et tu sais bien que pour faire aboutire un projet, il faut de la réflexion et du temps,nous sommes tous des bénévoles.
      OU VA T ON?
      Nous allons vers le partage,vers l’amour du prochain,vers la connaissance de l’autre en l’acceptant tel qu’il est sans le juger.

      Réponse

  2. Posted by Stéphane on 18 mai 2011 at 0 h 11 min

    Bonjour

    Oui nous sommes dans un pays démocratique, oui tout le monde a le droit a la parole

    je ne fais pas de discrimination envers les gens qui ont un logement, je dit simplement qu’il serait bien de diriger ceux qui on un logement vert les colis

    ou alors autant allez sonner a leur porte et leur demander vous voulez le menu du jour? Combien de personne on un logement mais qui on des difficulter? beaucoups! pense tu que l’on devrais aussi leur donner a manger? Autant faire du porte a porte alors

    Oui on est la pour l’écoute, mais il est de plus en plus difficile d’écouter vu le nombre croisants qu’on rencontre sont tous réunis ensemble et parle tous en même temps, comment faire alors pour l’écoute?

    si tu entendrais se que se disent les sdf et bien d’autre personnes « les sentinelles passent aujourd’hui? ah ok je serais place cathédrales » « vers quel heure passez vous? » donc ses bien une preuve qu’il nous attendes

    oui notre travaille est laborieux et cela grace a une équipe que j’estime
    André qui s’investit beaucoup, Francois qui es le trésorier, Axel qui lui je l’estime bcp car il est jeune et fort impliquer depuis le début dans les sentinelles, Marie hélène qui elle aussi s’investit et les autres bénévoles

    bonne semaine a toi

    quel es le but réel de l’asbl les sentinelles de la nuits?

    Réponse

  3. Posted by martial5666 on 18 mai 2011 at 20 h 25 min

    Bonsoir STEPHAN
    Merci pour tes encouragements pour que ma semaine soit bonne.
    Comme tu le dis plus haut « cela ne te plait pas de les servire »,par contre pour la majorité des sentinnelles de la nuit cela ne les dérange pas.Le but de l »asbl n’est pas de faire du porte à porte du moins je l’ai nullement lu dans les status.
    Comment faire l’écoute?Mais soyons un peu sérieux.Crois tu que tout le monde veut se confier,parler en meme temps?Au contraire,n’est ce pas un moment fraternel que nous passons tous ensemble?Il y a deux ans,comment cela se serait il passé?
    « les sentinelles passent aujourd’hui? ah ok je serais place cathédrales » « vers quel heure passez vous? » donc ses bien une preuve qu’il nous attendes »
    A qui posent ils la question?Si tu sais qu’ils sont au meme endroit a t’attendre,qui t’empeche de changer d’itinéraire et de repasser plus tard?
    Le but des sentinnelles de la nuit est inscrit dans les status ,il y a une grande pancarte au local.
    Tu sais STEPHAN,nous avons vraiment de la chance de vivre dans un pays tel que la BELGIQUE.Nous pouvons nous réunir sans etre inquiété,échanger des idées,rencontrer des PERSONNES exclues de la société.
    Il faut accepter tout le monde tant que l’on peut,et essayer de servir tout le monde que cela nous plaise ou non,allez vers son prochain tel qu’il est.NOUS NE SOMMES PAS PARFAITS.NOS IMPERFECTIONS FONT LA RICHESSE DE NOTRE SOCIETE A CONDITION DE LES ACCEPTER.
    Bonne soirée a toi mon ami

    Réponse

  4. Posted by André on 1 juillet 2011 at 0 h 23 min

    Oui Martial, du jour au lendemain on peut atterrir dans la rue. Mais tu auras pu constater que la majorité des sans-abri que nous rencontrons, sont des gens (des jeunes surtout) qui ont vécu un passé très pénible qui les a cassés et déstructuré. Très difficile pour ces derniers de s’en sortir. Il est permis d’espérer que ceux que tu cites, ont suffisamment de résilience pour pouvoir s’en sortir. Il faut pouvoir être attentif à ceux-là, car plus on reste dans la rue et plus il est difficile de s’en sortir.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :