Voyez-vous ce que je vois ?

SDF

Nous sommes à Rome, le long de la gare Termini. Cette photo à été prise vers 20 h, de la fenêtre d’une chambre d’hôtel située en face. Quelques minutes auparavant, c’étaient des bénévoles de la Croix de Malte (comme La Fontaîne à Liège), qui distribuaient des colis pour les sans-abri.
Comme je voulais en avoir le coeur net, je suis descendu et je me suis renseigné auprès des sans-abri. En fait, le côté intéressant de la chose : quelques sans-abri se sont regroupés au-dessus d’une grande grille, soufflant de l’air chaud ! Ça me rappelle Fabrice (lol!)… Mais alors, cette structure en fer ? J’ai tout de même l’impression que c’est pour protéger ces malheureux des agressions nocturnes voire diurnes, dont ils font de plus en plus l’objet. Cela dit, il y a certainement beaucoup mieux à faire…
Cela reste scandaleux, vous ne trouvez pas ?

La misère est partout… Odieusement visible, mais plus personne ne la voit : deux mondes parallèles qui s’ignorent… L’autre, les autres, n’existent pas; ils n’existent plus !

Publicités

6 responses to this post.

  1. Posted by André on 23 mars 2011 at 23 h 45 min

    Nous sommes à Rome, le long de la gare Termini. Cette photo à été prise vers 20 h, de la fenêtre d’une chambre d’hôtel située en face. Quelques minutes auparavant, c’étaient des bénévoles de la Croix de Malte (comme La Fontaîne à Liège), qui distribuaient des colis pour les sans-abri.
    Comme je voulais en avoir le coeur net, je suis descendu et je me suis renseigné auprès des sans-abri. En fait, le côté intéressant de la chose : quelques sans-abri se sont regroupés au-dessus d’une grande grille, soufflant de l’air chaud ! Ça me rappelle Fabrice (lol!)… Mais alors, cette structure en fer ? J’ai tout de même l’impression que c’est pour protéger ces malheureux des agressions nocturnes voire diurnes, dont ils font de plus en plus l’objet. Cela dit, il y a certainement beaucoup mieux à faire…
    Cela reste scandaleux, vous ne trouvez pas ?

    La misère est partout… Odieusement visible, mais plus personne ne la voit : deux mondes parallèles qui s’ignorent… L’autre, les autres, n’existent pas; ils n’existent plus !

    Réponse

  2. Posted by André on 26 mars 2011 at 19 h 57 min

    La misère est intérieure, personnelle et multiple.
    Chacun vit « sa » misère; mais elle ne guérira, que si l’on se penche sur celle des autres; ces autres dont la souffrance est souvent bien plus grande.
    Autrement dit : Nous dépendons des autres et nous ne le savons pas.
    Nous dépendons des plus faibles et il serait temps d’en prendre conscience !

    Réponse

  3. Posted by martial5666 on 27 mars 2011 at 21 h 50 min

    A quoi me fait penser cette photo?
    Malheureusement,cel

    Réponse

  4. Posted by martial5666 on 27 mars 2011 at 21 h 54 min

    cela me fait penser a du betail.La souffrance est partout autour de nous.Nous ne pouvons la negliger.Comme dit ANDRE,nous sommes tous dependant les uns des autres.et nous avons besoin les uns les autres.L AMOUR EST IMMENSE AUFOND DE NOUS A NOUS DE LE DIFFUSER.
    Nos amis de la rue nous le rendent bien lorsque nous les acceptons tels qu’il sont

    Réponse

  5. Posted by chantal on 10 juin 2011 at 21 h 04 min

    Depuis 2 ans que je suis sentinelle , je n ai recu que du bonheur, bien sur
    parfois, les situations sont difficiles , penibles .Mais ce qu ils nous rendent en retour est incomensurable. Plusieurs m ont déjà dit que j étais leur deuxieme maman , leur maman de la rue.Quelle reconnaissance!
    Etre sentinelle est une expérience hors du commun , extraordinaire.
    Je ne voudrais rater pour rien , ma tournée du mercredi soir.

    Réponse

  6. En ce moment, on rencontre de plus en plus de sans-abri, sur l’esplanade Saint léonard à Liège. Et pour cause, depuis quelques jours les « indignés », se sont installés en bivouac avec leurs tentes.
    Qui sont-ils et pourquoi ce campement au centre ville?
    Résumer leurs actions, en quelques lignes, c’est difficile ! Comme leur nom l’indique, ils sont gênés,révoltés contre la politique menée en Belgique et un peu partout dans le monde. Ils sont contre la politique qui prône le développement économique au détriment du développement de la personne. Ce mouvement contestataire à commencé en Espagne et à suscité des réactions similaires dans de nombreux pays.
    Ce sont des mouvements contestataires non-violents, qui proposent chaque jour des assemblées populaires où chacun est invité à participer; où chacun est autorisé à prendre la parole, dans le but de faire émerger toutes les bonnes idées pour revenir aux vraies valeurs. Ce n’est pas facile du tout, et ces jeunes méritent qu’on les encouragent et qu’on les soutiennent.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :