Vendredi 20 mars, le soir

Avec Luciano, nous découvrons un centre-ville bourré d’étudiants ! Cela veut dire que les sdf se font plus discrets. Nous rejoignons le squat de Sébastien pour lui souhaiter un bon anniversaire avec sandwiches et gâteaux. Il n’était pas là. Je regarde l’heure : Il n’est pas loin de 23 heures… la fin de la séance de cinéma ! Effectivement, nous retrouvons Sébastien, en face du Forum occupé à « travailler ». Nous le laissons faire, tout en lui préparant son dessert et nous allons plus loin, à la rencontre d’un nouveau, Christian ; ainsi que les habitués Kévin et Steven, avec leur chien respectif.
Sur un banc au pied de la rue Saint-Gilles, nous retrouvons Martine et Georges, enlacés et dans un état second avancé, ainsi qu’un troisième larron : Jones, que je vois pour la première fois. Il n’y a que Martine qui a mangé du gâteau. Nous avons fait un grand tour vers la place Saint-Lambert et la place du Marché, pour ne trouver personne. Nous terminons dans le quartier Cathédrale Nord où nous faisons connaissance de deux nouveaux gars sympathiques : Tio, le corse (sans son chien) et Mikaël.
00h30 nous pouvons rentrer satisfait : Neuf personnes rencontrées, qui se sont partagé une quinzaine de sandwiches et quatre tartes !

Seul point d’ombre au tableau : C’est lorsque Christian m’a demandé si je n’avais pas une couverture. Je lui ai répondu : « Oui, j’en ai dans la voiture… Seras-tu encore là dans une demi-heure ? Je termine ce quartier et je reviens ! » De retour, Christian avait disparu !

A retenir :
1.Les écorchés de la vie vivent dans l’immédiateté. La patience, ils ne savent pas ce que
   c’est ; mieux vaut donc répondre sans tarder à leur demande.
2. Ayez toujours du coca-cola avec vous. Cela fait deux fois que je rencontre une jeune toxico, jolie (peut-être, parce que pas encore ravagée par la drogue), seule dans son coin, elle ne pense qu’à ça (la drogue, qu’elle se prépare tout à son aise). Elle refuse tout, sauf du coca, à la seconde fois. Le coca permet de tenir le coup. C’est la boisson préférée (voire l’aliment unique) des anorexiques.

André

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :